AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

avatar
à Los Angeles depuis le : 10/05/2017
partitions jouées : 26
Localisation : Villa des Half Blood - Beverly Hills
Who am i !

○ i don't give a fuck - Hurricane A.

MessageSujet: ○ i don't give a fuck - Hurricane A. Mer 10 Mai - 22:34

Hurricane Abercrombie

I'm untouchable darkness, a dirty black river to get you through this. In the mouth of madness, down in the darkness


Nom : Abercrombie.
Prénom : Hurricane ; Lukyan ; Angel.
Âge : 25 ans.
Date de naissance : 31 Avril.
Situation familiale : Célibataire.
Orientation sexuelle : Homosexuel.
Particularités : Le corps couvert de tatouages, rien d'autre.
Métier : Héritier de l'empire Abercrombie et Fitch ; Leader du groupe Half Blood ; Créateur de la marque Deadly Blood.
Groupe : L.A. Music Group.
Avatar : Oliver Sykes.

Caractère
Honnête ; Jaloux ; Créatif ; Possessif ; Intelligent ; Casse-cou ; Tolérant ; Attentif ; Rancunier ; Collectionneur ; Vulgaire ; Fêtard &more...

Histoire

Vous savez, les mariages arrangés, ça ne dure jamais bien longtemps. Mon père est l'héritier de l'empire Abercrombie et fils unique, alors forcément, mes grands-parents se sont fait une joie de lui choisir une épouse. Un bon parti de préférence. L'argent n'aide en rien au bonheur et à l'amour, de plus, les parents de mon père n'ont jamais intégré dans leurs cerveaux qu'il n'aimait, et n'aimerait jamais les femmes. Ils sont de la vieille école que voulez-vous ! Ils voulaient un héritier à tout prix et mon père a dû se résigner à leur donner. Je suis donc né, un peu moins d'un an après le mariage et mon père a attendu mes un an pour demander le divorce. Il fréquentait un homme depuis déjà pas mal de temps mais, pour faire bonne impression, il jouait les maris modèles devant tout le gratin du show business. Il a énormément souffert de cette situation. Faire semblant d'aimer quelqu'un pour faire plaisir à la famille, ça te détruis au plus profond de toi. Toujours est-il que moi, j'étais le petit prince. J'ai été choyé et aimé par mes deux parents et même par le compagnon de mon père. Quand le divorce a été prononcé, c'est papa qui a eu ma garde mais cela ne semblait pas déranger ma génitrice. On a quitté New York pour s'installer à Los Angeles avec l'actuel mari de mon père.

Seulement, les choses sont parties en couilles quand j'ai su parlé. Ce que je disais n'avait aucun sens. J'étais ce petit garçon bizarre qui s'exprime avec des notes de musique, ou qui entend une mélodie à la place des mots. J'étais ce petit gars malade qui a passé le plus clair de son temps aux soins intensifs de l'hôpital du patelin. Vous savez, cette maladie qui vous fait perdre les cheveux, celle que l'on appelle leucémie. Les sept premières années de ma vie ont été les plus chiantes mais je m'en suis sorti comme un chef. J'ai fait l'école à la maison et je n'étais pas mauvais élève, j'avais même certaines prédispositions en dessin et en musique.

Je n'ai jamais manqué de rien ni même étais malheureux. Vous savez, les mauvaises langues vous diront qu'un enfant a besoin d'une mère obligatoirement, que c'est inacceptable que je sois élevé par deux hommes. Franchement, est-ce que j'ai l'air d'être un abruti ou d'être un délinquant mal élevé ? Ma santé mentale est parfaite, merci. Bref, j'ai vécu dans un doux foyer avec deux papas formidables, que demander de plus ? Mes papas se sont mariés et j'ai donc eu l'immense plaisir d'avoir été adopté par mon second papa : Ian Swanson.

Et puis, le collège s'est pointé... Une quantité monstrueuse de nouveautés à découvrir, des gens qui viennent te voir, te parlent et ont plaisir à passer du temps avec toi dans le garage de la baraque. Je me croyais artiste. Je pensais que pour moi, la carrière de rock star était mon destin. Alors tu vois, toi qui lis ces quelques lignes, tu as dû comprendre que j'étais différent. Bref. J'en reviens au collège. Nous étions cinq potes, âgés de 13 à 15 ans, et on a voulu faire notre groupe de musicos. On s'appelait les Half Blood, aller savoir pourquoi ce nom... On a fait quelques concerts, on s'est fait un peu de tune, on était heureux parce qu'on laissé notre passion commune s'exprimer sans barrière.

Un jour, alors que je me préparais pour un nouveau concert, dans une salle bien plus grande que celles qu'on a connu avant, j'ai eu une idée. Je regardais mes fringues et puis j'ai commencé à faire des patrons. Les idées venaient rapidement dans ma tête, je me suis aperçu que, au fond de moi, moi aussi je voulais avoir ma propre marque de vêtements, comme mon père. Je me souviens d'être arrivé un peu en retard dans la salle, de la dispute assez violente que j'ai eu avec les copains, et de mes bras chargés de feuilles de toutes les tailles et de toutes les couleurs. Dessus il y avait des vêtements dessinés et un logo. Le logo de notre groupe venait de naître, entre autres.

Il y a maintenant 7 ans que j'ai créé ma propre marque de vêtements, sous le pseudonyme : Deadly Blood. Je ne pensais pas que ça ferait autant fureur et pourtant, je viens d'ouvrir la vingtième boutique à San Francisco. Mon groupe se porte à merveille, on est connu et reconnu, c'est même difficile de sortir parfois mais, on s'en fout pas vrai ? L'essentiel c'est qu'on vive pleinement notre passion tous les cinq. Je sais qu'un jour je devrais arrêter mais, croyez-moi, je crèverais sur scène.

black pumpkin




Derrière l'écran
Pseudo : •Loo / merle..
Prénom : Panda.
Âge : 30 balais maggle !
Pays : Douce France...
Fréquence de connexion : Tous les jours, ou presque.
Inventé ou scénario : Inventé.
Commentaires : Le seul commentaire que je peux dire c'est, ma pucinette je suis heureuse de faire ce projet avec toi ♥
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» hurricane
» Tasha R. ◆ I don't give a shit, no one else can have you
» HURRICANE.jane
» Hurricane.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feel the music :: Management :: Dossiers d'inscription :: dossiers acceptés-